PDFImprimerEnvoyer

Mot du président

Le Royaume aspire à un développement économique équitablement réparti grâce à une solidarité active et en rapport avec son dynamisme. Pour appuyer son développement émergent, le pays a besoin de renforcer et consolider la dynamique actuelle, fondée sur un partenariat de tous les acteurs publics et privés, fédérés autour d’une vision. Cette vision doit s’incarner dans une instance soucieuse de servir le pays.

Né de la volonté de fédérer les efforts de tous les partenaires, publics et privés, intéressés au développement économique et social de notre Nation, le Conseil du Développement et de la Solidarité (CDS) est, à la fois, le lieu d’expression de cette volonté et le pilote consensuel de son accompagnement et de sa mise en oeuvre.

La création du Conseil du Développement et de la Solidarité (CDS) est une forme d’institutionnalisation de cette approche particulière, à la fois participative, citoyenne et volontariste, pour concentrer cette grande entreprise de promotion globale et structurante pour notre pays. Car de puissantes dynamiques le traversent, qui, si nous les maîtrisons, constitueront des leviers très importants de développement.

Performance et compétitivité du pays se nourriront de la réalisation de deux objectifs majeurs et intimement liés : la croissance et la solidarité Sans croissance, pas de progrès économique et social. Sans solidarité, pas de partage équitable des richesses.